Registre des actes homophobes

Registre des actes homophobes


 

Qu'est-ce que le Registre des actes homophobes?

Le Registre est un moyen de collecte d’information concernant tous les actes homophobes. Il recense les déclarations de victimes ou de témoins sans avoir à s’identifier, à l’aide d’un formulaire anonyme et confidentiel. Le Registre permettra non seulement de recenser les actes homophobes, de dresser un portrait de la situation, d’aider et d’informer les gens de leurs recours, mais aussi de développer des moyens de prévention et de sensibilisation plus adéquats et mieux ciblés.

 

Il est une initiative de Gai Écoute en partenariat avec la Fondation Émergence. Le Bureau de lutte contre l’homophobie du ministère de la Justice soutient financièrement le projet.

Qu’est-ce que l’homophobie?

Selon la Politique québécoise de lutte contre l’homophobie, l’homophobie est le nom donné à la discrimination sur la base de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre. Sont incluses dans cette forme de discrimination la gaiphobie, la lesbophobie, la biphobie et la transphobie. Il s’agit plus précisément de :

Toutes les attitudes négatives pouvant mener au rejet et à la discrimination, directe et indirecte, envers les gais, les lesbiennes, les personnes bisexuelles, transsexuelles et transgenres, ou à l’égard de toute personne dont l’apparence ou le comportement ne se conforme pas aux stéréotypes de la masculinité ou de la féminité.

L’homophobie se manifeste par des attitudes ou des comportements négatifs envers les personnes homosexuelles ou envers l’homosexualité de manière générale.

 

La lesbophobie ne se limite « pas à une attitude discriminatoire face à l’orientation sexuelle comme c’est le cas pour l’homophobie; elle fait aussi référence au sexisme qui touche toutes les femmes » (Réseau québécois d’action pour la santé des femmes).

 

La biphopie se réfère à des attitudes ou des comportements négatifs envers les personnes bisexuelles ou non-monosexuelles. On compte entre autres le déni de l’existence de la bisexualité, l’invisibilité des personnes bisexuelles et l’exclusion de leurs réalités au sein des enjeux LGBT (The Bisexuality Report).

 

La transphobie est le nom donné aux attitudes ou comportements négatifs envers les personnes transidentitaires ou envers la transidentité.

 

 

Qu'est-ce qu'un acte homophobe?

Un acte homophobe est une manifestation négative visée par la définition de l’homophobie, quelle que soit sa gravité ou son importance. Ce sont les insultes, les gestes et les moqueries, les menaces, la violence physique, la violence verbale, le harcèlement, l’intimidation, la discrimination, les graffitis et les illustrations, les abus, les propos vus dans les médias.

Certains actes homophobes sont des crimes

La violence physique, le harcèlement, les libelles blasphématoires ou diffamatoires et la propagande haineuse basés sur l’orientation sexuelle sont des infractions criminelles. Ces actes homophobes doivent être déclarés dans le Registre des actes homophobes, mais il est d’autant plus important de les signaler aux services de police de son territoire ou aux services d’Infocrime :

 

Infocrime Montréal : 514 393-1133 ou  www.infocrimemontreal.ca

Infocrime Québec :  1 800 711-1800 ou  www.infocrime.org

Où porter plainte pour des actes homophobes discriminatoires?

Les personnes qui souhaitent déposer une plainte officielle pour un acte homophobe et avoir un suivi de leur plainte doivent s’adresser aux autorités publiques compétentes.

 

 

    • S’il s’agit d’un acte homophobe considéré comme discriminatoire d’une autorité de compétence fédérale, de services publics canadiens ou d’entreprises de juridiction canadienne :
      Commission canadienne des droits de la personne.

 

 

 


L'homophobie dénoncée
Montréal, le 1er mai 2014
— À l’approche de la Journée internationale contre l’homophobie, Gai Écoute annonce la sortie du rapport L’homophobie dénoncée. Ce rapport analyse les résultats de l’expérience pilote lancée le 18 juin 2012 avec le déploiement du Registre des actes homophobes à déclaration anonyme et confidentielle. Communiqué >>

 

 

 

 

Anonyme
Le Registre recense les déclarations de victimes ou de témoins d’actes homophobes sans avoir à s’identifier.

Confidentiel
Une déclaration faite à partir du formulaire électronique est acheminée via une adresse qui ne permet pas d’identifier la personne qui l’a transmise. Un accusé de réception automatique est généré par le système informatique.

 


Déjà 1 400 personnes abonnées.