Hommes

Questions/réponses spécifiques aux hommes

Où puis-je trouver des groupes de discussions ou d’activités pour hommes gais et bisexuels?

Pour une liste à jour des ressources qui s’offrent à vous dans votre région, nous vous invitons à appeler notre ligne téléphonique au 514 866-0103 ou 1 888 505-1010, à utiliser notre service de clavardage ou à consulter la page pour hommes gais et bisexuels du Guide LGBT.

Cliquez ici si cet article vous a été utile.1357


Entre hommes, est-ce que c’est juste du sexe ou peut-il y avoir de l’amour?

Lorsque l’on aborde la question de l’homosexualité chez l’homme, certaines personnes ont tendance à ne considérer que la dimension sexuelle, comme si la sexualité pouvait à elle seule définir l’individu et son orientation sexuelle. Pourtant, les relations amoureuses entre hommes existent et, tout comme les relations amoureuses entre femmes et entre hommes et femmes, elles comportent diverses facettes, affectives, émotionnelles, sexuelles, sociales et économiques.

Le récent débat sur le mariage entre conjoints de même sexe a d’ailleurs posé cette question. La plupart des hommes gais recherche une relation amoureuse. Il s’avère donc important de voir les hommes gais dans leur globalité plutôt que de réduire leurs comportements à de simples pratiques sexuelles.

Source : Ministère de la Santé et des Services sociaux en collaboration avec le CLSC des Faubourgs de Montréal, Bien vivre son orientation sexuelle – Les hommes et l’homosexualité, 1999.

Cliquez ici si cet article vous a été utile.35


Je suis un gars et j’ai déjà eu des expériences sexuelles avec des hommes dans le passé. Cela veut-il dire que je suis gai?

Pas nécessairement. Il est généralement admis que 10 % de la population est homosexuelle. Il arrive toutefois que certaines personnes vivent des expériences homosexuelles au cours de leur vie sans pour autant être gai ou lesbienne. À ce sujet, les enquêtes menées par Alfred Kinsey dans les années ’40 et ’50 sont grandement intéressantes, car elles ont permis de constater que les conduites homosexuelles ne sont pas seulement réservées aux personnes homosexuelles. À titre d’exemple, les résultats de diverses recherches ont démontré que 37 % des hommes interrogés avaient eu au moins un rapport homosexuel entre l’âge de 16 et 55 ans. Quant à l’homosexualité féminine, 20 % des femmes interrogées avaient eu au moins une relation homosexuelle entre l’âge de 16 et 55 ans. Depuis, d’autres chercheurs sont parvenus à des résultats semblables. Nous pouvons donc conclure que l’exploration et l’expérimentation en matière de sexualité ne déterminent pas nécessairement l’orientation sexuelle.

Source : Castaneda, Marina, Comprendre l’homosexualité, Des clés, des conseils pour les homosexuels, leurs familles, leurs thérapeutes, Ed. Robert Laffont, S.A., Paris, 1999

Cliquez ici si cet article vous a été utile.18


Depuis que j’ai dit que je suis gai, mon frère ne veut plus que je vois ses enfants.

Pour la plupart des personnes LGBT, le dévoilement de son orientation sexuelle à sa famille représente une étape des plus difficiles. Mal informés au sujet de l’homosexualité et aux prises avec des préjugés, certains de leurs proches peuvent avoir plus de difficultés que d’autres à accepter cette réalité. Parfois, il arrive qu’ils adoptent une attitude de déni et de rejet qui peut, dépendamment de leur personnalité et de leur sensibilité au jugement, blesser profondément.

Dans ce cas, il devient nécessaire de laisser du temps à ces personnes pour qu’ils fassent leur propre cheminement vers l’acceptation, tout comme les personnes homosexuelles ont eu besoin de temps pour accepter et assurer leur orientation sexuelle. À force de dialogues et d’écoute, plusieurs de ces proches qui, au départ, avaient mal réagie à cette nouvelle réalité, arrivent à la démystifier et l’accepter.

Sources : Meglioli, Véronique, Bien vivre son homosexualité au féminin, Ed. Jean-Pierre Deville, 2006 – Ministère de la Santé et des Services sociaux en collaboration avec le CLSC des Faubourgs de Montréal, Bien vivre son orientation sexuelle – Les hommes et l’homosexualité, 1999.

Cliquez ici si cet article vous a été utile.5


Est-ce que ça existe la violence conjugale chez les couples gais?

La violence conjugale n’épargne pas les couples de même sexe. Les couples gais peuvent aussi vivre des difficultés de violence conjugale pouvant se présenter sous différentes formes, allant de la simple insinuation à la violence physique. Il est important de savoir qu’il existe quelques ressources spécialisées pour venir en aide aux hommes gais qui vivent ou ont vécu de la violence conjugale (victime ou agresseur). Ceux qui désirent obtenir des informations à ce sujet, vous pouvez consulter les sites suivants :

Cliquez ici si cet article vous a été utile.4


Quelles sont les pratiques sexuelles sécuritaires?

Pour toutes les questions liées à la santé et à la prévention du VIH/Sida et des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) chez les hommes, nous vous référons au site web créé par Rézo. Étant un organisme communautaire œuvrant, depuis 1991, auprès des hommes gais, bisexuels ou ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, Rézo offre non seulement un site web riche en information en matière de santé sexuelle mais également divers programmes gratuits de promotion de la santé et de prévention du VIH/sida et des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS).

Le site Portail VIH/sida du Québec contient également beaucoup d’information sur le VIH, la vie avec le VIH et les traitements. Une ligne d’information sans frais sur le VIH, l’hépatite C et les ITSS est aussi offerte. Enfin, l’organisme propose des conférences sur les traitements et des formations (VIH-101) pour les bénévoles et les intervenants des organismes communautaires.

Pour plus de détails sur la santé sexuelle chez les hommes gais, nous vous encourageons aussi à consulter la section du site web de la Clinique médicale l’Actuel dédiée à la santé sexuelle LGBT, qui contient également une rubrique sur la santé sexuelles des hommes homosexuels et bisexuels.

Rézo
2075, rue Plessis, local 207
Montréal (Québec)
Tel : 514 521-7778
www.rezosante.org

Clinique médicale l’Actuel
1001, boul. de Maisonneuve Est, bureau 1130
Montréal (Québec )
Téléphone : 514 524-1001
www.cliniquelactuel.com

Portail VIH/sida du Québec
Sans-frais: 1-877-Portail (767-8245)
Région de Montréal : (514) 523-4636
http://pvsq.org/

Cliquez ici si cet article vous a été utile.2


J’ai eu une relation sexuelle à risque avec une personne séropositive hier. J’ai entendu parler de la « pilule du lendemain ». Comme puis-je avoir de l’information à ce sujet?

« La pilule du lendemain » fait référence au traitement post-exposition, dit « prophylactique ». Il ne s’agit pas d’une simple pilule, mais bien d’un traitement d’environ un mois offert aux personnes venant d’être exposées à une situation à risque avec une personne séropositive (blessure accidentelle avec un objet souillé de sang, rapport sexuel non protégé, préservatif percé, échange de seringue, etc.).

Pour en savoir plus, nous vous invitons à regarder cette vidéo de la clinique l’Actuel :

En cas d’urgence, nous vous encourageons à faire appel au service d’urgence du CHUM, accessible 24 h/24.
Afin d’obtenir de plus amples informations, nous vous suggérons fortement de faire appel aux ressources suivantes qui sont spécialisées en matière de santé LGBT:

Clinique médicale l’Actuel
1001, boul. de Maisonneuve Est, bureau 1130
Montréal (Quebec )
Téléphone : 514 524-1001
www.cliniquelactuel.com

Clinique médicale Quartier Latin
905, boul. René-Lévesque Est
Montréal (Québec)
Téléphone : 514 285-5500
www.cliniquequartierlatin.ca

CLSC des Faubourgs
1705, rue de la Visitation
Montréal (Québec)
Téléphone : 514-527-2361

À deux mains (12 à 25 ans)
5833, rue Sherbrooke O.
Montréal, QC H4A 1X4
tel: (514) 481-0277
fax: (514) 481-2336
[email protected]
headandhands.ca

Portail VIH/sida du Québec
Sans-frais: 1-877-Portail (767-8245)
Région de Montréal : (514) 523-4636
http://pvsq.org/

Cliquez ici si cet article vous a été utile.2


 

 

Poser une question

N’oubliez pas que tout le monde a accès à la section « Foire aux questions », alors les renseignements personnels seront retirés de votre message. Si vous ne voulez pas que votre question soit publiée, visitez plutôt la section « Écoute et aide en privé ».